Une amitié homme-femme est-elle possible ?
Notez ce post

Une relation amicale entre un homme et une femme ? Des amis de sexes opposés prouvent qu’un tel attachement est concevable. D’autres considèrent ce lien comme une chimère.

Avant 1960, date de la généralisation de la mixité dans les écoles, la camaraderie entre les garçons et les filles est difficile à imaginer. Aujourd’hui avec les classes mixtes, le travail des femmes, les divorces et les célibats fréquents, les amitiés homme-femme sont courantes. C’est souvent dès l’enfance que se tisse cette complicité qui perdure.

Si certaines amitiés sont source d’amour, d’autres sont sincères. Le dialogue est de mise sur cette amitié particulière. Qu’en est-il, par ailleurs, des couples existant en parallèle ?

Une amitié teintée de sentiments

amitié homme femme seniorsSelon une étude récente, un duo d’amis sur trois s’est d’ores et déjà embrassé. Une histoire d’amour est le deuxième motif provoquant la fin de leur amitié, la distance physique étant la première. Cette entente n’a rien de facile.

De multiples raisons peuvent changer l’amitié en amour.

La séduction est souvent la première pointée du doigt. Elle serait une entrave à la relation. Parfois, le copain et la copine se rapprochent dans un moment d’égarement par tendresse, plus que par désir sexuel.

Les hommes seraient fréquemment attirés par les femmes. La plupart considèrent que l’attraction est néfaste à leur amitié, tandis que les autres la voient d’un bon œil.

Si la séduction est encouragée, une attirance va naître. L’issue peut être plurielle : mettre de côté son désir, s’éloigner ou plonger dans cette passion.

Nous ne sommes pas tous attirés les uns par les autres, ce qui permet de tisser des liens authentiques, sans amour.

Une amitié sincère

Les garçons et les filles de notre époque vivent ensemble depuis les bancs de l’école. Ils se connaissent bien, comprennent et respectent l’autre. Ils sont souvent amis d’enfance. La tentation sexuelle n’a pas lieu d’être. Leurs ressemblances, leurs émotions et leurs goûts communs les rapprochent.

Se confier et dévoiler son intimité effacent le désir nécessitant la surprise.

Dans cette attache, c’est la tendresse et la fraternité qui prévalent.

Pour éviter une attitude incestueuse, la sexualité est éludée. L’attraction peut toutefois être ressentie. En l’abonnant, l’homme et la femme se consacrent à leur amitié.

La relation des deux sexes est bénéfique : les hommes comprennent et tolèrent mieux les émotions de la gent féminine. Les dames côtoyant leurs antonymes seraient des combattantes. Alors tentés par une telle amitié luttant contre les stéréotypes ou culpabilisés par votre couple ?

Et le couple dans tout ça ?

Il faut l’avouer : une amitié homme-femme n’engendre pas les mêmes conséquences lorsque l’on est célibataire ou marié. Le désir entre deux personnes libres n’a pas d’impact grave.

Prendre en compte les conjoints est important pour faire perdurer les relations amicale et amoureuse.

Les compagnons ont souvent du mal à comprendre l’amitié avec l’autre sexe. Cela implique de la jalousie et une perte de confiance. Les confidences et l’intimité des deux compères ne sont pas bien perçues.

On peut faire valoir à sa moitié que cette complémentarité est un atout : elle permet de saisir les subtilités des mondes féminin et masculin et de profiter de « conseils conjugaux ».

Si vous êtes dans la position du conjoint : vous avez le droit de demander que les détails de votre vie privée ne soient pas révélés. Si ce lien particulier vous horripile, évitez de le faire savoir et faites en sorte de retrouver votre complicité d’antan.

Quant aux amis, il serait regrettable de ne pas nourrir votre attachement. À vous de le soigner pour le faire durer.

Et vous, pensez-vous qu’une amitié homme-femme est envisageable ?