Un iPhone 6 vendu à 1 euro: attention aux arnaques sur Internet !
Notez ce post

Avez-vous entendu parler de l’offre promettant un iPhone 6 à 1 euro ? Cette soi-disant bonne affaire est bien entendu une arnaque. L’UFC-Que Choisir confirme cette duperie.

Les pages promotionnelles dudit mobile contrefont le graphisme de sites Web sérieux d’informations. Elles permettent de vous abonner à un site de jeu en ligne, d’achat ou de musique par des liens frauduleux. La somme de 1 euro offre la possibilité de participer à un tirage au sort pour gagner un iPhone 6.

Ce type d’escroquerie fleurit malheureusement sur la Toile.

Devenez un  consommateur averti en identifiant les tromperies et en adoptant les bonnes pratiques pour vous protéger.

Comment identifier les arnaques sur Internet ?

Nous vous donnons des pistes pour repérer les supercheries du Net.

Plusieurs méthodes d’escroqueries sont répandues :arnaque internet

Les sites de vente en ligne suspects

Aujourd’hui, il est aisé de créer un e-shop avec des fiches-produits ne menant vers aucun article réel.

Fuyez si les prix sont très bas et les offres trop attrayantes par rapport aux boutiques en ligne concurrentes.

Recherchez des avis sur le site marchand.

Vérifiez la date de création du site concerné (un e-shop récent doit attirer votre attention), son lieu d’hébergement et le siège social de l’entreprise. Une adresse en France limite les risques. Prenez connaissance des Conditions Générales de Vente.

La tromperie peut se matérialiser de différentes manières : usurpation de carte bancaire, produit payé et jamais livré…

Les mails frauduleux

Deux techniques existent pour escroquer par mail : le phishing (hameçonnage) et le scam (mail d’un inconnu).

Le phishing

Un mail vous est adressé. Il vous est demandé de fournir un identifiant, un mot de passe, vos coordonnées bancaires, etc. Les arnaqueurs se font passer pour votre banque, une administration (sécurité sociale…), un fournisseur d’accès à Internet, de téléphonie ou d’électricité. Leur objectif est de récupérer de l’argent sur votre compte bancaire.

Que faire si vous recevez un tel mail ? Évitez de cliquer sur le lien présent dans l’e-mail et supprimez-le.

Gardez à l’esprit que les organismes précités n’envoient pas de mails pour exiger des données personnelles, et encore moins via des adresses mails gratuites (gmail…).

Le scam

Un inconnu vous contacte par mail pour vous faire miroiter une transaction financière conséquente. En échange d’un pourcentage sur une importante somme d’argent, vous devez lui verser des sous pour les frais bancaires inhérents à l’opération. Ne déboursez rien et ne donnez pas suite à ce mail.

Gardez vos distances si on vous promet un héritage ou si vous avez gagné à un jeu.

Vous savez dorénavant déceler les duperies de la Toile. Apprenez maintenant à vous protéger des fraudes.

Comment agir contre les escroqueries ?

Malgré votre vigilance, vous êtes victime d’une arnaque. Sachez que vous disposez de moyens d’action.

La médiation

Régler un litige à l’amiable est possible s’il a lieu sur un site marchand connu. Rapprochez-vous du service client. Cette alternative n’est pas envisageable pour un méfait par mail.

Faites opposition auprès de votre banque

Contactez votre banque pour faire opposition à votre carte bancaire. Vous contrecarrez ainsi les futurs prélèvements frauduleux. Vous pouvez également demander le remboursement de la somme subtilisée à votre banque, qui vous protège.

Portez plainte

Déposez votre plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie proche de chez vous. Apportez votre pièce d’identité, le relevé bancaire présentant les débits frauduleux, l’adresse mail et/ou le site Internet de l’usurpateur et toutes informations pertinentes.

Cette plainte permet l’ouverture d’une enquête, qui est communiquée au Procureur de la République et de vous prémunir contre les fautes des escrocs en prouvant votre bonne foi. Enfin, signalez votre expérience sur le site Web du Ministère de l’Intérieur pour informer les internautes.