Un couple peut-il survivre sans sexe ?
5 (100%) 1 vote

Les débuts d’une relation amoureuse sont souvent pleines d’excitation : on a envie de découvrir l’autre sous toutes les coutures, son histoire, son caractère, son corps et ses points sensibles. Généralement, le sexe occupe alors une place plus ou moins importante.

Mais au fur et à mesure du temps, il arrive que cette excitation s’efface jusqu’à disparaître complètement, si bien que les relations sexuelles s’amenuisent pour diverses raisons (emploi du temps chargé, priorité aux enfants, disputes trop fréquentes, sentiments flous, etc.). Si vous êtes tombé(e) sur cet article, c’est probablement que tel est votre cas et vous vous demandez alors si votre couple peut être heureux sans sexe.

Un couple peut-il survivre sans sexe ?

Oui, si les deux individus sont parfaitement d’accord avec cette décision et que leurs sentiments l’un envers l’autre sont très forts.

Mais avouons-le, à moins qu’il ne s’agisse d’un couple asexuel, ceci est très rarement le cas.

La frustration du partenaire qui « subit »

Dans ce genre de situation, la plupart du temps, c’est l’un des deux partenaires qui n’a plus goût au sexe. L’autre, malgré des tentatives qui s’avèrent infructueuses, se retrouve donc coincé dans cette nouvelle routine où le sexe est de moins en moins présent et de moins en moins apprécié. A force, il cessera toute tentative de rapprochement puis se résignera à vivre une vie de couple sans sexe du tout.

Il va sans dire que c’est très frustrant pour ce partenaire-là, même inconsciemment. D’ailleurs, cette privation peur entraîner chez lui certains comportements qui risquent de blesser l’autre, comme la froideur, l’agressivité ou parfois l’adultère…

La souffrance des deux partenaires

Pour autant, il ne faut pas croire qu’une vie de couple sans sexe est pénible uniquement pour le partenaire qui a le moins choisi de se retrouver dans cette situation.

Dans bien des cas, si un des deux individus perd son intérêt pour le sexe, ce n’est pas parce qu’il n’a plus envie de l’autre ou qu’il ne l’aime plus, ni qu’il est égoïste. C’est parce que lui-même traverse des épreuves de son côté, même s’il ne se l’avoue pas. Ce peut être une dépression après le départ des enfants, la ménopause, une routine dans le couple qui devient pesante, des pressions au travail, etc.

Si la vie de couple sans sexe n’a pas été délibérément choisir par les deux partenaires, il y a de fortes chances que la souffrance se trouve des deux côtés.

Comment raviver la flamme dans un couple qui n’a plus d’intimité ?

La communication, comme vous vous en doutiez, est la clé à ce problème.

Si votre partenaire se détourne de plus en plus du sexe et que vous vous retrouvez dans une situation qui vous embête, parlez-en. Dites-lui ce que vous ressentez, comme par exemple, que vous avez l’impression de ne pas être aimé et que vous avez besoin de ce contact physique et de cette communion pour témoigner votre amour. Demandez ensuite à votre partenaire pourquoi le sexe ne l’intéresse plus et essayez de voir, ensemble, des solutions à ces entraves.

Puisque vos tentatives pour initier un rapport sexuel n’ont pas fonctionné, tentez une approche différente : plutôt que de forcer le désir, concentrez-vous d’abord sur les problèmes dans votre couple afin de faire de la place au sexe. Tant qu’il y aura trop de soucis entre vous deux, vos libidos seront moindres.

D’un autre côté, si vous êtes le partenaire qui n’a plus envie de sexe, ne laissez pas votre moitié dans ce flou plus longtemps. Allez vers elle, rassurez-la sur vos sentiments et expliquez-lui vos ressentis pour pouvoir arranger les choses à deux.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel, comme un sexologue ou un conseiller conjugal, si vous sentez que la situation vous échappe.