Trouver l’amour après 50 ans et se remarier ?
Notez ce post

Il n’est jamais trop tard… pour se marier ! Et l’adage n’a jamais été autant d’actualité en ces temps de seniorisation de la société. À l’heure où les plus de 50 ans sont de plus en plus nombreux sur le marché du travail, où les plus de 60 ans occupent massivement les bancs des retraités et où l’espérance de vie ne cesse de s’allonger, pourquoi se priver d’un nouveau chapitre amoureux dans sa vie de senior ?

Macha-Meril-va-epouser-son-compagnon-Michel-Legrand-au-Bresil_exact396x294_lMacha Méril et Michel Legrand avaient 73 et 82 ans lorsqu’ils se sont dit oui, Camilla Parker-Bowles et le prince Charles 58 et 57 ans, Nancy Shevell et Paul McCartney 50 et 69 ans… et les people ne sont pas les seuls à ne plus hésiter à s’échanger des alliances sur le tard. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), plus de 17 000 Français de plus de 60 ans ont convolé en 2012, contre moins de 15 000 six ans plus tôt. Et ce chiffre est encore amené à croître, même s’il cache aussi un nombre croissant de séparations. Toujours selon l’INSEE, le taux de séparation ou de divorce après une trentaine d’années de mariage s’est multiplié par neuf depuis les années 70. Entre autres explications, la retraite est aujourd’hui devenue l’occasion de dresser un bilan personnel et conjugal : les enfants ne sont plus à charge, le travail n’occupe plus les journées et l’esprit et le corps est encore en forme. La retraite ne signe plus la fin d’une existence mais bien le début d’une nouvelle vie. Alors, soit le couple redevient fusionnel, soit la vie commune devient insatisfaisante et plus personne n’hésite à se séparer devant les longues et belles années qu’il lui reste encore à vivre.

Deuxième vie

Ancien ou nouveau célibataire, le senior n’hésite pas non plus à goûter au plaisir de la rencontre. Ni même à se lancer dans une nouvelle relation amoureuse. L’essor des sites de rencontres pour les plus de 50 ans en est la preuve, qui comptabilisent des dizaines de milliers d’inscrits. Et quand il est encore possible, une fois à la retraite, de vivre encore pleinement une vingtaine d’années, pourquoi ce priver de cet horizon ? La multiplication des activités culturelles ou sportives à destination des seniors constitue autant d’occasions de nouer de nouvelles amitiés et plus si affinités. Et si certains iront jusqu’à se marier ou se remarier, d’autres préfèreront garder leur logement et voir de temps en temps son partenaire. Dans tous les cas, les seniors se montrent souvent plus exigeants qu’ils ne l’étaient plus jeunes. Forts de leur expérience, ils aspirent à une vie conjugale qui réponde cette fois totalement à leurs attentes. Et se montrent également prêts à s’investir mieux et davantage, accordant une grande importance à la qualité de cette relation. À l’heure où la séparation n’est plus un tabou, les unions tardives le sont de moins en moins. L’occasion pour les seniors célibataires de vivre une nouvelle jeunesse, pleine de complicité et de projets.