Quels placements financiers pour les plus de 50 ans ?
Notez ce post

Les plus de 50 ans constituent une tranche d’âge sensible quant à la mise en place d’un placement financier à long terme. Elle signe la dernière période de la vie active et le début de la retraite. Mais quels placements financiers peuvent être envisagés pour les plus de 50 ans ? Avec un patrimoine moyen avoisinant les 180 000€ et un revenu annuel estimé à 30 000€/an, les séniors accaparent à eux seuls 55% du pouvoir d’achat des Français ! L’espérance de vie augmente et l’on estime que les retraités vivront en moyenne 20 ans après leur vie active ! De quoi motiver pour préparer son avenir et profiter pleinement du troisième âge.

 

Couple de senior avec une tirelire

Les livrets défiscalisés.

Le livret A et le LDD (anciennement appelé « CODEVI »), bien que moins avantageux qu’il y a certaines années, restent un placement privilégié par les séniors. Ils ont l’avantage de garder un capital sécurisé et disponible à tout moment, tout en rapportant une rémunération défiscalisée et sans aucun prélèvement social. Fin 2015, leurs rendements étaient de 0,75% avec un plafond autorisé de 22 950€ pour le livret A et de 12 000€ pour le LDD.

L’assurance vie.

L’assurance vie est le placement préféré des Français ! Et pour cause, il garde le vent en poupe aussi pour les plus de 50 ans. Certaines agences proposent des rendements avoisinant les 3% annuels, et l’épargne peut être libérée à tout moment. Par ailleurs, ce placement permet une exonération partielle, voire totale, des frais de successions suivant le capital investi. Les versements sont libres ou programmés et peuvent varier suivant votre rythme de vie. Seule ombre au tableau : les intérêts acquis sont soumis à l’impôt en fonction de la durée de votre placement.

L’investissement dans l’immobilier locatif.

Acheter un bien immobilier lorsque l’on est déjà propriétaire peut s’avérer être une bonne opération. Louer à un étudiant ou à des vacanciers peut vous apporter un complément de revenu annuel pouvant aller jusqu’à 7%. Votre capital de départ pourra alors être récupéré lors de la vente et vous pourrez ainsi faire fructifier votre argent dans un environnement stable et fixe.
Une autre alternative peut être l’investissement dans une résidence sénioriale. Vous pourrez ainsi devenir propriétaire d’un bien à louer dans un premier temps, que vous pourrez investir dans un second temps. Si vous ne souhaitez pas être accaparé par la gestion locative de votre bien, des professionnels peuvent s’en charger pour vous, moyennant un pourcentage sur le prix du loyer. Un service qui peut paraitre onéreux, mais qui représentera pour vous le prix de la tranquillité.

Le Plan d’Epargne Retraire Populaire (PERP).

Les quinquagénaires le savent. À l’apogée de leur vie active, l’imposition fiscale peut s’avérer peser lourd dans le budget familial. C’est pourquoi investir dans un Plan d’Épargne Retraite Populaire peut se révéler être intéressant. Les rentes versées vous autorisent une déduction sur votre déclaration d’impôt sur le revenu allant jusqu’à 10% de vos revenus annuels. Votre argent fructifiera au fil des années pour vous apporter une rente viagère quand viendra l’âge de la retraite. Votre capital restera bloqué jusqu’à cette date et seuls 20% de votre capital investi pourra à ce moment-là vous être reversé.

Vous l’avez compris, les placements financiers pour les plus de 50 ans sont nombreux et très diversifiés. L’idéal étant de faire un bilan complet avec votre conseiller financier afin qu’il puisse au mieux vous orienter en fonction de vos aspirations. Que ce soit pour un complément de retraite ou un revenu à part entière, vos objectifs influeront sur les versements, leurs fréquences et leur durée. L’idéal étant de planifier au plus tôt ses placements pour pouvoir profiter pleinement d’une retraite bien méritée !