Apprendre à jouer d’un instrument de musique après 50 ans : pourquoi pas ?
5 (100%) 2 votes

Passé un certain âge, on pense souvent qu’apprendre est plus difficile. On se dit qu’on retiendra moins de choses, que notre cerveau n’est pas aussi souple et « neuf » que celui d’un enfant. Et pour ce qui est de l’apprentissage d’un instrument de musique, on se dit qu’il est trop tard pour s’y mettre.

Grave erreur ! Les séniors aussi peuvent commencer l’apprentissage d’un instrument de musique. C’est même très bénéfique pour la santé et le moral.

Il n’y a pas d’âge pour apprendre !

Tout comme l’on peut tout à fait reprendre les cours après 50 ans, on peut également apprendre à jouer d’un instrument de musique après 50 ans, et cela même si vous n’avez jamais touché à un seul instrument de votre vie.

Il est certes plus difficile d’apprendre à 50 ans qu’à 7 ans (soyons honnêtes !), mais c’est possible. Notre cerveau est en effet capable d’apprendre tout le long de notre vie. Vous devrez en revanche faire preuve de patience et de persévérance pour arriver à vos fins, et vous exercer régulièrement. Ne cherchez donc pas à aller plus vite que la musique, cela prendra sûrement du temps avant que vous puissiez jouer cet air que vous adorez.

Par ailleurs, sachez que vous avez quelques avantages sur les enfants : grâce à vos expériences de vie, vous avez acquis une sensibilité que n’ont pas les plus jeunes. Et cela se ressent au niveau de votre interprétation !

Quel instrument choisir après 50 ans ?

C’est selon vos goût et votre personnalité, mais aussi votre dextérité. Ainsi, mieux vaut éviter le violon ou l’alto qui exigent une motricité très fine et une bonne oreille musicale. Or avec l’âge vient souvent l’arthrose et on entend moins bien les sons très aigus.

Préférez plutôt des instruments plus « accessibles » tels que la guitare, le saxophone, la clarinette, le ukulélé, le piano ou encore le fiddle. Les sons joués seront rapidement agréables à entendre contrairement au violon qui exige davantage de pratique et donc de temps. Quoiqu’il en soit, il sera toujours plus aisé de jouer d’un instrument que l’on aime et que l’on a toujours rêvé de jouer.

Apprendre à jouer de la musique après 50 ans : de nombreuses vertus

Des effets bénéfiques sur le cerveau

Lire la partition, faire bouger les doigts de ses deux mains en même temps, penser aux doigtés, appuyer sur la pédale… jouer d’un instrument de musique, c’est du sport ! C’est d’ailleurs l’une des activités qui aide le mieux à entretenir et muscler son cerveau et ses capacités cognitives. C’est aussi très bénéfique pour la mémoire et la motricité.

Avec toutes ces vertus, on comprend pourquoi les professionnels ont recours à la musicothérapie pour soigner les bébés prématurés, les personnes âgées ou celles et ceux atteints de certaines maladies comme Alzheimer…

La musique aide à combattre la dépression et le stress

Commencer une nouvelle activité est toujours très stimulant. On apprend de nouvelles choses, on rencontre de nouvelles personnes… On a aussi de nouveaux objectifs voire de nouveaux projets (concerts, audition), ce qui est très motivant et enthousiasmant.

De plus, pouvoir enfin jouer ces airs et chansons que l’on adore est évidemment une source de plaisir, que l’on joue pour soi-même ou pour son entourage. Le sentiment de réussite nous procure également beaucoup de joie : on a la preuve qu’à notre âge aussi on peut apprendre et accomplir des choses nouvelles. Bye bye la déprime et l’ennui !

Par ailleurs, le fait de se concentrer entièrement sur une partition et de jouer un air que l’on affectionne est incroyablement relaxant. Alors si vous êtes stressé(e), jouez de la musique !

La musique permet de rencontrer de nouvelles personnes

Au fur et à mesure que l’on avance en âge, et particulièrement à la retraite, rencontrer de nouvelles têtes se fait souvent plus rare. Ce n’est heureusement pas une fatalité, et d’ailleurs, la musique est un excellent facilitateur de lien social qui aide à briser l’isolement.

Ainsi, en plus du professeur que l’on voit à chaque leçon, on peut rencontrer d’autres musiciens de tous âges lors de concerts et diverses auditions. On peut aussi assister à des cours à plusieurs, jouer dans un orchestre ou dans un groupe, ou encore jouer du piano à quatre mains.

Jouer d’un instrument aide à renforcer l’estime de soi

Quel que soit notre âge, voir et savoir que l’on est capable de jouer d’un instrument de musique aide à renforcer notre estime de soi. Car quel plaisir quand, après tous nos efforts, on y arrive enfin ! On est fier de nos progrès et l’on cherche même à en faire profiter les autres.

De plus, réussir à jouer un morceau démontre notre capacité à mémoriser les notes et à jouer en rythme. Certains sont également étonnés de l’agilité de leurs doigts ! Constater qu’à notre âge on est encore capable de tels progrès est en soi extrêmement motivant.

Comment apprendre à jouer d’un instrument après 50 ans ?

La façon la plus « classique » pour apprendre à jouer d’un instrument de musique est de s’inscrire dans un conservatoire ou une école de musique. Il existe des cours pour adultes où la pédagogie sera adaptée à votre âge. Vous pouvez aussi prendre des cours particuliers avec des étudiants, par exemple.

Une autre façon d’apprendre qui est de plus en plus populaire est de suivre des cours en ligne via vidéo. Un professeur vous donne ainsi des cours en direct, généralement sur Skype, sans que vous ayez à vous déplacer de chez vous.

Si vous pensez ne pas avoir besoin de professeur ou vous ne souhaitez pas débourser un seul centime, vous pouvez aussi suivre des tutoriels de cours de musique sur YouTube. Solfège, piano, violon ou guitare, il y en a pour tous les goûts, niveaux et styles !

Alors que vous vous voyiez en Yehudi Menuhin, Nina Simone ou Sidney Bechet, n’hésitez plus : la musique n’attend que vous !